C’est en rendant hommage à la richesse de la créativité humaine que Ken Robinson conteste la façon dont nous éduquons les enfants dans nos écoles. Il défend une révolution complète de nos systèmes scolaires afin que l’éducation nourrisse plutôt que détruise la créativité et les talents de générations d’enfants. Une leçon de pédagogie à l’humour surprenant ! Et une leçon de confiance envers les capacités de chacun…

Éduquer la créativité humaine

« J’aimerais vous parler d’éducation et aussi de créativité. Mon cheval de bataille est d’affirmer que tous les enfants ont un talent fabuleux. Et nous le gaspillons, sans vergogne.  

Notre système éducatif est fondé sur la notion d’aptitude académique. Ces systèmes sont tous apparus pour satisfaire les besoins de l’industrialisation. A l’école, vous étiez donc écartés de certaines activités que vous aimiez, si elles ne vous permettaient pas d’obtenir un travail. La conséquence est que beaucoup de gens talentueux, brillants, créatifs pensent qu’ils ne le sont pas, car les matières dans lesquelles ils étaient bons n’étaient pas valorisées, ou étaient même stigmatisées. Cela ne peut pas continuer ainsi.  

Le résultat est que nous éduquons les gens en dehors de leur capacité créative. Picasso a dit ceci : « Tous les enfants sont des artistes nés. Le problème est de rester un artiste en grandissant. »

J’ai écrit un livre « L’élément » qui est basé sur une série d’interviews de gens, sur la façon dont ils ont découvert leurs talents. J’ai été ainsi fasciné par une conversation avec une merveilleuse femme qui s’appelle Gillian Lynne. Elle est chorégraphe et tout le monde connaît son travail. En déjeunant avec elle, je lui demande : « Gillian, comment es-tu devenue danseuse ? » Et elle me répond que lorsqu’elle était à l’école, elle était vraiment sans espoir. Et l’école, dans les années 30, avait même écrit à ses parents en disant : « Nous pensons que Gillian a un problème pour apprendre. » Elle ne pouvait pas se concentrer, elle était turbulente. Je pense que l’on dirait maintenant qu’elle avait le Trouble du Déficit de l’Attention. Mais c’était dans les années 30, et le TDA/H n’avait pas encore été défini. Ce n’était pas une option disponible.  

Bref, elle est allée voir ce spécialiste. Et elle était là, assise depuis 20 minutes au moins, pendant que l’homme discutait avec sa mère des problèmes de Gillian à l’école. Et à la fin, le docteur s’est assis près d’elle et lui a dit : « Gillian, j’ai écouté toutes les choses que ta mère m’a dites et j’ai besoin de lui parler en privé. Attends-nous là, nous ne serons pas longs. » Ils sont sortis et l’ont laissée. Mais avant de quitter la pièce, le docteur alluma la radio posée sur son bureau. À la minute où ils quittèrent la pièce, elle était debout en train de bouger avec la musique. Ils l’ont observée pendant quelques instants, puis le docteur s’est retourné vers sa mère et a dit : « Mme Lynne, Gillian n’est pas malade, c’est une danseuse. Inscrivez là dans une école de danse. »  

J’ai demandé : « Que s’est-il passé ? » Elle m’a répondu : « Elle l’a fait. Et c’était merveilleux. Nous avancions dans cette pièce remplie de gens comme moi. De gens qui ne pouvaient pas s’asseoir sans bouger, de gens qui devaient bouger pour pouvoir penser. » Ils ont fait du ballet, des claquettes, du jazz, du moderne, du contemporain. Elle a finalement été auditionnée pour la Royal Ballet School, elle est devenue soliste, et eut une merveilleuse carrière au Royal Ballet. Elle fonda sa propre troupe. Et elle fut responsable de certaines des plus grandes comédies musicales de tous les temps, elle donna du plaisir à des millions de personnes et est devenue multimillionnaire. Enfant, quelqu’un d’autre l’aurait sans doute mis sous médicament en lui disant de se calmer.  

J’ai la conviction que notre seul espoir pour le futur est d’adopter une nouvelle conception de l’écologie humaine, où nous commencerions à repenser notre conception des capacités humaines. Notre système éducatif a miné notre esprit de la même manière que nous avons épuisé la Terre : pour une ressource particulière. Mais pour l’avenir, cela ne nous aidera pas. Nous devons repenser les principes fondamentaux de l’éducation de nos enfants (…) afin de découvrir toute la richesse de notre capacité créative, et percevoir nos enfants comme l’espoir qu’ils représentent. Notre tâche est de les éduquer de façon complète, afin de les aider à faire quelque chose de leur futur. »

Pour aller + loin

Ken Robinson est un expert de l’éducation et le chef de file reconnu du développement de la créativité et de l’innovation. Orateur charismatique, la vidéo de son intervention lors des fameuses conférences TED (Technology, Entertainment and Design) est la plus visionnée de l’histoire de la fondation.

TROUVER SON ÉLÉMENT

Après la théorie de ” L’Élément”, best-seller international…place à la pratique ! Connaissez-vous vos talents ? Qu’aimez-vous vraiment faire ? Où en êtes-vous dans votre vie ? Comment aider vos enfants à trouver leur voie ?

Si vous cherchez des réponses à ces questions, ce livre est pour vous. Ken Robinson y retranscrit de nombreux témoignages édifiants de personnes qui ont finalement trouvé leur voie et propose une série d’exercices pratiques pour vous aider à découvrir la vôtre.

L’élément – Quand trouver sa voie peut tout changer !

Avez-vous le sentiment de n’avoir jamais trouvé votre place à l’école, d’avoir raté votre vocation ? Pensez-vous qu’il soit trop tard pour faire ce que vous aimez vraiment ? Souhaitez-vous aider vos enfants à trouver leur voie, à découvrir ce qui les rendra heureux ? Ce livre est fait pour vous.

La clé du bonheur est simple : nous avons tous besoin de trouver notre Élément, le point de convergence entre notre passion et notre talent naturel ; c’est ce qu’ont réussi à faire Paul McCartney, Paulo Coelho et de nombreuses autres célébrités dont Ken Robinson dresse le portrait dans cet ouvrage. Selon lui, il y a urgence à transformer l’éducation de nos enfants et à stimuler leur créativité, pour les guider vers ce pour quoi ils sont faits. Cela peut changer la vie, tout simplement !