Après huit mois de préparation, Laureline Echekdjian, 25 ans et Romain Susaint, 26 ans, quittent Bordeaux pour un voyage d’un an à travers trois continents : l’Amérique du Sud, l’Asie du Sud-Est et l’Inde. De retour en France en mai 2015, le jeune couple nous partage ce qu’il a appris d’essentiel…  

Qu’est-ce qui vous a motivé à entreprendre ce voyage ? 10846150_10204559615604921_4279870962838156297_n

Romain : Nous étions dans une phase de notre vie et de notre couple où nous avions besoin d’entreprendre quelque chose pour sortir de notre quotidien et ce voyage était le premier de nos grands projets. Nous faisons partie de la génération entre 25 et 30 ans où nous nous posons beaucoup de questions et à travers le voyage, nous tentons de trouver des réponses.

Laureline : Nous sommes partis découvrir une façon de vivre autrement, nous ouvrir aux modes de vie de gens d’autres cultures, parce que la façon dont nous vivions avant de partir ne nous convenait pas. Le train-train de la vie quotidienne représente un certain confort, offre des repères rassurants, mais cela ne nous convenait plus et nous avions envie de voir autre chose.

Qu’est-ce que cette expérience vous a apprise ?

10334332_10204141384601240_1870316921904024055_n

Laureline : Nous sommes moins flippés, nous avons moins de peurs…ce que nous avons découvert ailleurs nous aide à relativiser nos frayeurs occidentales. Ici, nous avons peur pour tout…pour nos enfants, pour notre travail, nous avons peur de le quitter et en même temps d’en avoir un autre…il existe une espèce de peur globale de tout, tout le temps !

Romain : A travers notre voyage, nous avons côtoyé et rencontré des gens qui seront prédestinés à faire la même chose toute leur vie… à côté de cela, nous nous sommes aperçus que nous, en Europe et en Occident, nous avons le choix, la possibilité de faire ce que nous avons vraiment envie de faire. Nous n’avons rien sans rien, c’est sûr ! Et les choses ne sont pas toujours simples pour autant. Mais si l’on veut, on peut ! Ce voyage était un de nos rêves, et le fait de l’avoir mené à bien nous a montrés que nous pouvons réaliser nos rêves.

11024715_353293788195370_1646360443712365618_n

Nous avons appris cette belle leçon que tout est possible. Aujourd’hui, nous avançons avec des bases plus solides, nous avons moins d’appréhension pour monter nos futurs projets.

D’autres choses ont aussi changé en nous qui ne se voient pas comme cela. Nous sommes plus réfléchis, plus posés, moins tolérants aussi sur certaines situations humaines ou sur des choses que nous avons pu entendre comme « vous avez trop de chance de pouvoir partir, moi je ne peux pas » !

Maintenant, nous avons besoin de nous rendre utiles et nous avons plusieurs projets en réflexion dans ce sens.